Quelques conseils pour préparer son entretien professionnel

entretien-entreprise-conseils-definition


Votre vie professionnelle et personnelle sera sans cesse ponctuée d’entretiens (d’embauches, professionnels, annuels etc.) qu’il vous faudra passer pour évoluer. Comment préparer un entretien d’embauche ? Un entretien annuel ? Ce dossier parcourra les entretiens professionnels, obligatoires ou non, et vous donnera (on l’espère) quelques clés pour les passer avec professionnalisme.

Préparer son entretien d’embauche : définition et conseils

Commençons par le plus important, l’incontournable, celui par lequel tout commence. L’entretien d’embauche/ ou entretien de recrutement consiste en un entretien dans lequel la personne interrogée, le/la candidat/e, devra “séduire” le recruteur à l’aide de son parcours professionnelle, de ses qualités ou de ses facultés à se vendre, voir même à se rendre indispensable. Voici quelques conseils, qui on l’espère, vous aideront à réussir cet entretien !

  • Soyez ponctuel/le ! On peut difficilement paraître convaincant face à un recruteur en arrivant en retard.
  • Venez préparé/e ! Vous avez un CV béton, une expérience en parfait accord avec l’offre proposée et êtes 100% intéressé/e pour travailler dans cette entreprise mais votre “pitch” de présentation de trois minutes est en carton-pâte ? Mauvais point ! Les phrases “présentez-vous”, “parlez-moi de vous”, “quels sont vos qualités et vos défauts ?” peuvent en déstabiliser certains/es car il est souvent difficile de parler de soi-même, surtout devant une personne dont la position peut être intimidante. Il est donc nécessaire de se préparer aux questions pièges d’un entretien d’embauche en les étudiant en amont.
  • Renseignez-vous sur votre cible ! N’hésitez pas (ou plutôt faites-le. C’est mieux) à vous renseigner sur l’entreprise qui vous a proposé cet entretien. Renseignez-vous sur son chiffre d’affaire, son secteur d’activité, ses succursales, son actualité et sur tout ce qui peut paraître pertinent par rapport à l’offre à laquelle vous avez postulé. Cela montrera votre motivation et votre intérêt vis-à-vis de l’entreprise et de son activité.

Comment préparer l’entretien d’intégration : définition et conseils

Ça y est ! Vous avez passé votre entretien d’embauche avec brio et vous voilà salarié de l’entreprise de vos rêves (ou d’une entreprise tout court). L’entretien d’intégration intervient souvent en fin de période d’essai. Il vise à faire en sorte que le salarié s’intègre de manière naturelle à l’environnement de l’entreprise. A priori, aucune difficulté dans cet entretien, mais il est tout de même important de définir avec son employeur ou son responsable les objectifs attendus à plus ou moins long terme pour mieux visualiser les enjeux de votre poste. définir avec son employeur ou son responsable les objectifs attendus à plus ou moins long terme pour mieux visualiser les enjeux de votre poste.

Du côté des RH, n’hésitez pas à consulter notre programme de formation sur l’intégration de nouveaux personnels.

Préparer l’entretien professionnel : définition et conseils

“Tous les 2 ans, l’entretien professionnel est un rendez-vous obligatoire entre le salarié et l’employeur. Il est destiné à envisager les perspectives d’évolution professionnelle du salarié et les formations qui peuvent y contribuer.”

Autrement dit, cet entretien, qui fera un bilan du parcours professionnel de l’intéressé, est capital pour l’entreprise comme pour le salarié, dans la mesure où il accompagne ce dernier dans ses possibilités d’avancement professionnel et lui permet d’identifier ses besoins en formation. A ce titre, on ne peut que vous conseiller de :

  • Définir votre projet professionnel ! Quels sont vos objectifs sur court/long terme ? Qu’aimeriez-vous faire ? Quelles compétences souhaiteriez-vous apprendre ou développer ? Dressez un tableau de vos compétences et de vos envies et parlez-en à votre employeur pour définir au mieux les moyens de réaliser vos objectifs.
  • Vous renseigner ! Identifiez au préalable les formations auxquelles vous pouvez assister par le biais d’un organisme de formation et qui permettrait d’acquérir ou d’optimiser les compétences que vous jugez clef pour votre avenir professionnel.
  • Suivre une formation ! La formation a de nombreux avantages. Mais parmi les plus importants, on notera que c’est un gage de montée de compétences et qu’il permet aux deux parties de rester compétitif sur le marché.

L’entretien annuel d’évaluation : définition et conseils

L’entretien annuel d’évaluation est, comme son nom l’indique, annuel… Il s’agit probablement de l’entretien le plus périlleux avec l’entretien d’embauche. En effet, il s’agira pour l’employeur et son employé de dresser un bilan de l’année précédente, d’évaluer les compétences du salarié et ensuite de déterminer les objectifs pour l’année à venir. Cet entretien est mené par l’employeur. Il reviendra globalement sur votre travail, vos compétences, ce qu’il faudrait éventuellement développer ou améliorer. Mais s’il peut paraître unilatéral, autrement dit à sens unique, ce n’est pourtant pas le cas ! Vous êtes libre de faire des commentaires, de parler de votre ressenti sur votre travail. Éventuellement, vous pourrez formuler des demandes comme une augmentation de salaire ou un changement de poste. A ce titre, nous vous conseillons de :

Préparer votre entretien annuel

Comme tout entretien, il est nécessaire de se préparer, de connaître les enjeux d’un entretien d’évaluation, de savoir de quoi il va traiter et ce qu’il peut apporter professionnellement. Il est conseillé d’analyser ses réussites, ses éventuels échecs et de faire part des progrès effectués au cours de l’année. Cela vous aidera à dresser un bilan personnel et construire vos arguments. La phase d’argumentation est très importante, en particulier pour ce que nous allons voir juste après. N’ayant lieu qu’une fois par an, ce serait bête d’assister à cet entretien en ayant les mains dans les poches, surtout au vu de ce qu’il représente !

Accepter la critique et poser des questions (de manière constructive)

! L’évaluation, qu’elle soit bonne ou mauvaise, est à la base de cet entretien. Il faut s’attendre à recevoir une critique négative de la part de son employeur sur le plan des objectifs ou des performances. La chose la plus déraisonnable à faire dans ce cas-là serait de se braquer ou de contester ces critiques en ne disposant pas d’arguments. Au contraire, une critique bien formulée sur un point précis ne peut que vous faire avancer et, à terme, vous éviter de la reproduire grâce à un travail sur soi. N’hésitez d’ailleurs pas à poser des questions pour savoir quel/s autre/s point/s améliorer. Cela démontrera votre implication et votre désir d’aller de l’avant.

Formuler des demandes pour avancer professionnellement !

Au cours de cet entretien, il vous est tout à fait possible (même conseillé) de faire des demandes. On citera par exemple une augmentation, un avancement, une formation etc. Vos chiffres ont été bons, voire très bons ? Alors mettez-les en avant pour donner plus de poids à votre argumentaire lors des négociations de salaire. Vous avez des objectifs, comme une montée en compétences via une formation ? Formulez-là ! Bien sûr, ces demandes doivent être éclairées et en adéquation avec le travail effectué et les performances.

Avec ses nombreux formateurs qualifiés, le CNFCE peut vous proposer des formations sur-mesure capable de répondre à tous besoins spécifiques et à vos attentes.  Aussi, nous pouvons intervenir sur les villes suivantes et leurs régions : Paris, Lille, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Rennes, Nantes, Orléans, Troyes, Montpellier, Grenoble, Dijon, Metz, Nancy, Amiens, Caen, Le Havre, Brest, Quimper, Rouen, Reims, Tours, Angers, Limoges, Strasbourg, Clermont Ferrand, Le Mans, Saint Etienne, Nice, Toulon, etc.

signature-blog-cnfce-formation
Organisme de formation CNFCE

Cet article vous a plu ? Encouragez-nous, partagez-le !

Laisser un commentaire